Albion Online revoit son système d'acquisitions de terrains pour l'intégrer au gameplay

Les joueurs d'Albion Online peuvent acquérir des terrains pour les exploiter. Dorénavant, leur propriété sera remise en jeu tous les mois aux enchères, et il faudra donc se mobiliser pour garder son lopin ou en déposséder un adversaire.

Albion Online revoit son système d'acquisitions de terrains pour l'intégrer au gameplay

Dans Albion Online, les joueurs ont la possibilité d'acquérir un lopin de terre, que ce soit pour le cultiver ou y ériger des bâtiments et ateliers d'artisanat. Et comme dans nombre d'autres MMO, une fois en possession de son terrain, le joueur devait s'acquitter régulièrement d'une redevance (des « frais d'entretien ») pour le conserver. On le sait, en termes de game design, ces frais permettent à la fois de la destruction de monnaie pour éviter un phénomène d'inflation dans l'économie du jeu et doit surtout permettre un certain renouvellement chez les propriétaires fonciers (le joueur qui ne se connecte plus ne monopolise pas un terrain éternellement).
Pour autant, malgré les intentions initiales, on sait aussi que ces systèmes conduisent souvent à des pénuries de terrains, accaparés par les vétérans, laissant peu de possibilités d'achats pour les nouveaux joueurs. Raison pour laquelle le studio Sandbox Interactive repense ses méthodes d'acquisitions de terrains et met en place un système d'enchères mensuelles.

89709d1de160d6b84258f25dadf79a719e094c61.png

Dorénavant, les terrains d'Albion Online seront automatiquement « remis sur le marché » tous les mois et le joueur proposant l'enchère la plus élevée emportera le terrain jusqu'à la prochaine enchère.
Un « propriétaire » devra donc racheter son terrain tous les mois (en lieu et place des frais d'entretien), mais avec le risque de se le faire souffler par un enchérisseur plus fortuné. Pour ne pas (trop) rebuter les propriétaires, ils profitent néanmoins de quelques atouts : leur enchère est doublée (il suffira de 10 001 pièces d'argent pour l'emporter face à un enchérisseur extérieur proposant 20 000 pièces d'argent), ils ont le dernier mot (la dernière enchère leur revient, libre à eux de surenchérir ou non) et en cas de perte de terrain, ils obtiennent une partie du prix de la vente, qui dépend évidemment des infrastructures qui auront été installées sur le lopin de terre. De quoi assurer son patrimoine, mais encore faut-il s'en donner les moyens.
On le comprend, le studio Sandbox Interactive entend donc faire en sorte d'intégrer l'acquisition de terrains dans le gameplay. Certains joueurs pourront en faire leur affaire, en achetant et vendant des terrains, en les ayant valorisés et en négociant finement les enchères pour réaliser des plus-values rondelettes quand d'autres pourront plutôt tenter de mener des actions plus agressives et se lancer dans de véritables guerres stratégiques et économiques, pour tenter de déposséder un adversaire, voire une guilde ennemie, de ses terrains et donc d'une partie de ses ressources. Ou quand le housing devient partie intégrante du gameplay.

Réactions (27)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Albion Online ?

8 aiment, 7 pas.
Note moyenne : (16 évaluations | 0 critique)
5,2 / 10 - Moyen

29 joliens y jouent, 31 y ont joué.